Mots Pluriels

Dialogue entre les disciplines artistiques: utopie ou réalité?

Sous la direction de Tanella BONI, Professeur de philosophie et écrivaine, Abidjan.

APPEL A CONTRIBUTION

La revue électronique "Mots Pluriels" invite tous les universitaires et artistes intéressés par le dialogue, à s'interroger sur l'idée d'échange entre les disciplines artistiques. Un numéro spécial regroupera les articles, analyses, réflexions, et autres documents sur ce thème qui auront été retenus par le comité de lecture.

Dans quelle mesure un dialogue interdisciplinaire est-il possible compte tenu de ce que chaque discipline artistique est jalousement protégée par celui qui s'y intéresse? Chaque artiste défend son territoire de toute contamination extérieure, délimite le champ où s'exerce sa passion, mais souvent le travail artistique va beaucoup plus loin. Chaque spécialité échappe, par moments, à la volonté de l'artiste qui a l'intention, par passion ou par choix de s'enfermer dans un lieu clos. Tout art n'est-il pas d'abord et fondamentalement ouverture, communication avec d'autres disciplines qu'il ne choisit pas et vers lesquelles il brouille quelque frontière ?

Si donc aucun art ne se conçoit comme enferment dans des règles ou des grilles préétablies, il reste que, de manière générale, les disciplines artistiques déterminent leurs caractéristiques essentielles, leurs limites, leurs techniques, les matériaux utilisés, le public visé... Chaque discipline a sa spécificité. Ainsi, la peinture n'est pas la poésie, ni la sculpture la littérature, ni la musique le cinéma, mais peut-on imaginer un point de rencontre entre ces différentes disciplines, considérées par certains comme étant très éloignées les unes des autres ? Et quelle serait la nature de ce point de rencontre ?

Serait-ce une discipline artistique à part entière ou un champ d'expérience difficile à nommer ? Quelques exemples de dialogues existent qui pourraient être questionnés. Des textes littéraires sont adaptés au cinéma. Des oeuvres d'art peuvent être mises en regard avec des textes poétiques. Le dessin et la peinture peuvent passer à l'écran sous forme de dessins animés. Des textes écrits peuvent être dits, mis en musique ou dansés. Sur une scène de théâtre peuvent cohabiter images, sons, danse et musique... tout cela sans mentionner l'univers de la publicité qui réunit souvent à des fins purement commerciales les domaines artistiques les plus divers. L'idée de dialogue pourrait aussi être envisagée sous l'angle de la place occupée par l'art dans un univers culturel donné, sa fonction, les diverses manières dont il se manifeste, s'exprime ou se protège, etc.

Comme ce fut le cas pour les numéros précédents de MOTS PLURIELS, l'accent sera mis sur la situation telle qu'elle se présente en Afrique, mais la problématique dépasse le cadre d'un problème purement africain et des articles traitant du thème tel qu'il est perçu ailleurs sont vivement recommandés. Ils permettront d'élargir le champ de la discussion.

Tanella BONI


Les contributions ne devront pas excéder les 3000 à 3500 mots, soit une dizaine de pages en interligne 2, avec 25 lignes par page

Toutes les contributions doivent être envoyées par poste à:

Professeur Tanella BONI

Université de Côte d'Ivoire

BP 274 cidex 03

Abidjan-Riviéra

Côte d'Ivoire

Un second exemplaire des articles doit être envoyé, si possible par email, à la rédaction de Mots Pluriels (jvolet@cyllene.uwa.edu.au) en précisant qu'une copie papier a été envoyée à Professeur BONI.

Les contributions doivent être accompagnées d'une dizaine de lignes présentant l'auteur de l'article et ses publications les plus récentes (3 ou 4).

Date limite pour la soumission des articles : 15 octobre 1999.

Pour toute information complémentaire s'adresser à Professeur Tanella Boni, Université Nationale de Côte d'Ivoire, responsable du numéro . Fax: (225) 43 20 76 . Email: bonita@netafric.ci

ou à

Dr. Jean-Marie Volet, The University of Western Australia, éditeur de Mots Pluriels. Fax: (61) 8 6488 1182 . Email: jvolet@cyllene.uwa.edu.au


[Back to MOTS PLURIELS]